Wiels | FR

Simnikiwe Buhlungu

Simnikiwe Buhlungu (1995, Johannesburg) étudie les Beaux-Arts à l’Université de Witwatersrand à Johannesburg. Son travail a pris plusieurs formes au travers des expositions et des espaces : installations, vidéos, sons, performances, impressions textiles.

Par le biais de supports imprimés et textuels et prenant souvent des formes sensorielles, vidéo et d'installation, son intérêt pour la navigation à travers les récits personnels, transgénérationnels et socio-historiques se présente comme un réseau complexe d'engagements [ré] imaginés autour de questions telles que la positionnalité des expériences vécues susmentionnées par rapport à la ou aux production (s) de langage et de connaissances - qui sont [non] écrites, [non] parlées, [non] exécutées, rendues [in] visibles. Sa pratique commence à se développer en conversation en posant des questions - sans vraiment essayer de fournir des réponses - aux idées avec lesquelles elle lutte.

Elle est membre du collectif Title in Transgression basé à Johannesburg. Parmi les projets récents du collectif, citons Mangolo, présenté au programme public I’m not Who You Think I’m not # 10 à la 10e Biennale d’art contemporain de Berlin.

De plus, elle est plongée dans des projets sonores: écouter Afrobeat, électronique, soul parmi tant d'autres; et lire / regarder des entretiens avec des praticiens de l'art. Les publications sont également une extension de sa pratique.

Avec le soutien d'Africalia.