Wiels | FR

shelf documents: art library as practice (EN)

Gratuit
Présentation de livre
Événement en ligne
28 01 2021 19:00 21:00

Cet événement propose une activation du nouveau livre initié par Heide Hinrichs, shelf documents: art library as practice, à travers la présentation d’une série de sites d’action: l’institution, la bibliothèque, l’écoute et le corps. shelf documents inclut des essais, des entrevues et des dessins, mais l’ouvrage échappe à toutes ces catégories.

Partager
Heide drawing 4

Entre un livre de référence, un livre d’artiste, la documentation d’un projet et un catalogue, il fait penser à un pamphlet, une carte ou un livre de recettes qui ne donne pas d’instructions. C’est un ouvrage qui se prête à être « mal rangé ».

shelf documents dérive du projet second shelf (second-shelf.org), un projet collaboratif d’acquisition bibliographique initié par l’artiste Heide Hinrichs en 2018 à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers, avec un groupe de conseillers. Ensemble, ils ont intégré aux collections de bibliothèques artistiques 223 nouveaux titres d’artistes non-binaires, femmes et queer, ainsi que d’artistes de couleur, afin de combler les lacunes, d’amplifier les voix, de rechercher les autodidactes et les négligés. Partant d’une réflexion sur la diversité dans les collections, la publication propose de considérer les bibliothèques artistiques comme des sites de communion intersubjective, qu’il s’agisse d’étagères personnelles ou de bibliothèques d’écoles d’art et universitaires, ou encore des livres collectionnés par des collectifs spontanés ou les centres de documentation et librairies associés aux grands musées.

Dans cette session, les contributrices et contributeurs de shelf documents présenteront différents modes d’écoute et de prise de parole, entre autres à travers la pratique de Heide Hinrichs qui a donné lieu à la série de dessins Inscriptions inclue dans Risquons-Tout. Les participants seront aussi invités à réfléchir et reconstruire leurs propres pratiques.

shelf documents: art library as practice est édité par Heide Hinrichs, Jo-ey Tang et Elizabeth Haines. Le livre inclut des contributions de Sara De Bondt, Rachel Dedman, Elizabeth Haines, Heide Hinrichs, Laura Larson, Samia Malik, Melanie Noel, Marisa C. Sánchez, David Senior, Jo-ey Tang, Ersi Varveri et Susanne Weiß. Il a été publié par Track Report, Anvers, et b_books, Berlin, en 2021 et bénéficie du soutien de RAFA, Anvers ; KIOSK, Gand ; Beeler Gallery at Columbus College of Art & Design ; et WIELS, Bruxelles.

ISBN :978-3942214384
Éditeur : Track Report, Anvers & b_books, Berlin

Inscrivez-vous pour partager avec nous votre premier ou plus marquant souvenir de l’utilisation d’une bibliothèque artistique, et ce qui manque dans votre bibliothèque.

Participants :

Rachel Dedman est conservatrice d’art contemporain du Moyen-Orient au V&A à Londres. De 2013 à 2019, elle a été commissaire indépendante basée à Beyrouth, au Liban, où elle a travaillé sur des expositions pour différentes institutions à travers le Moyen-Orient et l'Europe. Son activité récente inclut des projets pour Kettle’s Yard (Cambridge), Whitworth Gallery (Manchester), Ashkal Alwan (Beyrouth), Sursock Museum (Beyrouth), Serpentine Galleries (Londres) et le Musée palestinien (Ramallah). Elle est largement publiée et est l’une des trois membres fondateurs de Radio Earth Hold, un collectif de recherche qui crée et commande des émissions d'artistes et d'écrivains. Voir racheldedman.com.

Elizabeth Haines est historienne des sciences et Vice-Chancellor’s Fellow à l’Université de Bristol. Son intérêt interdisciplinaire pour la matérialité de la production de connaissances s'inspire fortement de sa formation aux Beaux-Arts. L'un des volets de ses recherches porte sur la cartographie et l'expérience vécue des droits fonciers en Afrique au 20è siècle. Dans un autre domaine de recherche, elle a exploré ce que les chercheurs peuvent apprendre sur le passé lorsqu'ils entreprennent des recherches sur et avec des objets. Elle travaille actuellement sur des projets avec le Science Museum Group, les archives et galeries des musées de Bristol et les musées nationaux du Kenya.

Heide Hinrichs est une artiste basée à Bruxelles qui travaille avec des matériaux trouvés. Pour la première Triennale de Katmandou (2017), elle a développé le projet On Some of the Birds of Nepal (Parting the Animal Kingdom of the East). En 2018, Hinrichs a publié Silent Sisters / Stille Schwestern, une traduction allemande non autorisée du texte Dictee de Theresa Hak Kyung Cha (Tanam Press, New York, 1982). Sa série de dessins Inscriptions a été présentée en 2020 dans le cadre de Season Two : Follow the Mud, Beeler Gallery at Columbus College of Art & Design, Ohio; Risquons-Tout, WIELS, Bruxelles; et ringing critical forests, KIOSK, Gand. Actuellement, elle fait également des recherches et enseigne au RAFA à Anvers. Voir 4h-club.org.

Melanie Noel est l'auteure de THE MONARCHS (Stockport Flats) et A Ringing (Goodmorning Menagerie). Ses poèmes sont également apparus dans Spiral Orb, La Norda Especialo, GUEST et The Arcadia Project. Elle a écrit pour des courts métrages et des installations, et a organisé IMPALA, une série de lectures qui ont eu lieu dans la voiture de sa grand-mère. Elle est enseignante et éditrice indépendante, et elle mène des ateliers expérientiels qui invoquent la synesthésie dans un format de plus en plus performatif.

Jo-ey Tang peut être artiste, commissaire et écrivain. Son travail a été exposé au Musée d'art contemporain de la Haute-Vienne; IAC Villeurbanne / Rhône-Alpes; et à Komplot, Bruxelles, entre autres. Il a été rédacteur artistique chez n + 1, commissaire d’expositions au Palais de Tokyo et directeur des expositions à la galerie Beeler at Columbus College of Art & Design. Tang a organisé des expositions au Centre Pompidou, Paris; Institut d'art contemporain, Philadelphie; au musée chi K11, Shanghai; Rupert, Vilnius; et FUTURA, Prague. Ses écrits ont été publiés sur Artforum; The Brooklyn Rail; Art Flash; Wexner Center for the Arts; S.M.A.K., Gand; Shimmer, Rotterdam. Voir jo-eytang.com.

Ersi Varveri est une artiste plasticienne qui vit et travaille entre Anvers, Athènes et Syros. De 2017 à 2020, elle a co-animé The Pink House (Anvers) et a cofondé l'atelier d'édition Pink House Press. Son travail couvre un large éventail de médiums artistiques, traitant souvent de la notion d'espace. Pour son projet de recherche Becoming a space, elle a créé une série de vêtements, de photographies, de dessins, d'histoires courtes et de «zines» afin de tester l'auto-édition comme un outil pour une pratique adaptative d’(auto-)réflexion et d'archivage créatif. Voir ersivarveri.com.

Susanne Weiß est commissaire d’exposition et médiatrice artistique. Elle vit à Berlin, où elle a étudié la muséologie. Son approche curatoriale est motivée par la conviction que l'exposition (d'art) – en tant que puissant moyen de communication – doit intriguer et médiatiser ses contextes. Par conséquent, elle a lancé des projets et des formats qui englobent de manière critique un ensemble de voix provenant de différentes disciplines et directions. Elle a appris et travaillé entre Londres, Oxford, Jérusalem, Vienne, Dresde, Sharjah, Heidelberg, Istanbul, Halle et Berlin. Elle croit fermement en la puissance du travail d'équipe – toutes les parties impliquées, allant de l'artiste à l'opérateur de la machine à coudre. Voir mukimaki.dei.de.

Partager