Wiels | FR

Daisuke Kosugi (1984, Tokyo) vit et travaille Ă  Oslo.

Au centre des projets de Daisuke Kosugi se trouvent les vidĂ©os en combinaison avec la sculpture, l'installation ou la performance. Ces Ɠuvres soulĂšvent des questions sur la nationalitĂ©, le genre, l'appartenance Ă  une sous-culture ou le travail crĂ©atif Ă  travers le prisme des rĂ©glementations internalisĂ©es qui restreignent notre libertĂ© personnelle. S'appuyant sur sa formation en droit, Kosugi enquĂȘte sur les Ă©carts entre les rĂšgles ou la loi et leur application en tant qu'opportunitĂ©s de rĂ©flĂ©chir sur les structures de pouvoir dominantes. Depuis quelques annĂ©es, Kosugi s'est concentrĂ© sur le pouvoir des corps et du mouvement comme outils pour nĂ©gocier ces structures.

Depuis août 2016, il dirige l'initiative Louise Dany à Oslo avec Ina Hagen. Les derniÚres expositions individuelles comprennent: Dawning of the dance floor, Podium, Oslo (2015);

Forgive Me For I Am Not Gentle en duo avec Ina Hagen, INCA Seattle (2016). Son travail a été présenté à CPH: DOX 2017 (Mention spéciale dans NEW: VISION Award), 11e Biennale de Gwangju, Corée du Sud (2016); Malmö Konsthall (2016). Il a été sélectionné pour les subventions de la DNB Savings Bank Foundation pour les artistes émergents en 2016, Oslo Kunstforening (2016); et le prix international de l'Exposition de printemps 2016, Kunsthal Charlottenborg, Copenhague.