Wiels | FR

Daisuke Kosugi

Daisuke Kosugi (1984, Tokyo) vit et travaille à Tokyo.

Au centre des projets de Daisuke Kosugi se trouvent les vidéos en combinaison avec la sculpture, l'installation ou la performance. Ces œuvres soulèvent des questions sur la nationalité, le genre, l'appartenance à une sous-culture ou le travail créatif à travers le prisme des réglementations internalisées qui restreignent notre liberté personnelle. S'appuyant sur sa formation en droit, Kosugi enquête sur les écarts entre les règles ou la loi et leur application en tant qu'opportunités de réfléchir sur les structures de pouvoir dominantes. Depuis quelques années, Kosugi s'est concentré sur le pouvoir des corps et du mouvement comme outils pour négocier ces structures.

Depuis août 2016, il dirige l'initiative Louise Dany à Oslo avec Ina Hagen. Les dernières expositions individuelles comprennent: Dawning of the dance floor, Podium, Oslo (2015);

Forgive Me For I Am Not Gentle en duo avec Ina Hagen, INCA Seattle (2016). Son travail a été présenté à CPH: DOX 2017 (Mention spéciale dans NEW: VISION Award), 11e Biennale de Gwangju, Corée du Sud (2016); Malmö Konsthall (2016). Il a été sélectionné pour les subventions de la DNB Savings Bank Foundation pour les artistes émergents en 2016, Oslo Kunstforening (2016); et le prix international de l'Exposition de printemps 2016, Kunsthal Charlottenborg, Copenhague.