Wiels | FR

Sven Augustijnen

Spectres

08 05 31 07 2011

Pour l'ouverture du Kunstenfestivaldesarts, WIELS présente le nouveau projet de l'artiste belge Sven Augustijnen, autour de son long-métrage intitulé Spectres (104 min).

Sven Augustijnen Spectres

Augustijnen fut remarqué au niveau national et international par ses films dont les sujets décrivent la spécificité culturelle de lieux connus, comme celui sur le Parc Royal de Bruxelles ou encore celui sur le quartier du Mont des Arts à Bruxelles. Réputé subtil chroniqueur de Bruxelles, Augustijnen établit ici un lien entre la capitale administrative européenne et son passé colonial. Cet essai de film documentaire évoque en effet une des pages les plus sombres de la période de décolonisation du Congo belge : l'assassinat de Patrice Lumumba, le premier Premier Ministre élu démocratiquement au Congo.

Dans Spectres, le fil conducteur de l'histoire est construit comme un pĂ©riple, une mĂ©thode caractĂ©ristique chez Augustijnen. Le personnage principal est le chevalier Jacques Brassinne de La BuissiĂšre, un ancien haut fonctionnaire et acteur du 'thriller' politique et humanitaire qui se dĂ©roula depuis la dĂ©cision hĂątive de dĂ©colonisation, le transfert de pouvoir, les conflits subsĂ©quents, jusqu'Ă  l'emprisonnement et l'exĂ©cution de Patrice Lumumba, le 17 janvier 1961. Il fait Ă  la fois office de guide, de commentateur et de figure symbolique, et nous le suivons Ă  travers de multiples sites historiques cruciaux et moments symboliques. Au cours de ces pĂ©rĂ©grinations, jaillissent des interrogations sur les motivations cachĂ©es derriĂšre les Ă©vĂ©nements historiques d'un passĂ© encore en grande partie inassumĂ©, questionnements qui continuent Ă  hanter le passĂ© et le prĂ©sent. Ces Ă©vĂ©nements tissent un lien problĂ©matique entre le Congo et son ancienne puissance coloniale. Lien qui a rĂ©cemment Ă©tĂ© exprimĂ© lors d'une commission d'enquĂȘte parlementaire sur la responsabilitĂ© de l'assassinat, ainsi qu'Ă  l'occasion des commĂ©morations du transfert de pouvoir, ou encore dans les intentions de procĂšs des membres proches de la famille de Lumumba Ă  l'encontre des survivants concernĂ©s.

Outre le film, l'exposition présente différents objets qui proviennent des archives personnelles de Brassinne : des photographies des années 60 et 80 de diverses expéditions vers les 'véritables' endroits d'exécution, des objets historiques et des fragments sonores. Une importante publication avec des documents de référence, des photos et des textes explicatifs accompagne l'exposition. Deux débats et une conférence autour de la thématique complÚtent le questionnement pendant l'exposition.

Curateur : Dirk Snauwaert