Wiels | FR

Première soirée de projections de films sur la sculpture

Projections
10 07 2013 19:00 20:00

WIELS présente une sélection de films d'artistes hantés par la sculpture. La série commence avec un classique de Chris Marker et Alain Renais : Les Statues meurent aussi (1953), une accusation critique à l'encontre du colonialisme et des musées français, à travers un ensemble de sculptures, masques et autres artefacts africains.

Partager
Première soirée de projections de films sur la sculpture

Chris Marker and Alain Renais, Les statues meurent aussi, 1953. Film still courtesy of Présence Africaine, Paris.

Ce film-essai donne le ton pour une série de films qui utilisent l'image animée d'une façon différente pour s'attaquer à "l'objectité" de la sculpture. Qu'il s'agisse d'une imposante statue de Lenin visiblement abandonnée dans un paysage soviétique, présentée par l'artiste belge Sophie Nys ; ou de formes constructivistes noires et énigmatiques poussées par deux hommes en costume évoquant vaguement des tenues futuristes de combat dans Tanagram de l'artiste polonaise Anna Molska ; ou de matériaux quotidiens (une baguette croutsillante avec son centre tendre et pâle, des bouts de bois bruts), dans The Bakery of Blok de Zin Taylor, un croisement entre Box with the Sound of its Own Making de Robert Morris de 1961 et un absurde programme tv sur la sculpture bricolée ; ou encore de la maquette noire d'un navire captivant un groupe d’évadés d'une salle de jeux dans The Frigate, le drame troublant du duo belge Jos de Gruyter & Harald Thys : le sujet est toujours celui de la puissance sacrée de l'objet sculptural.

Chris Marker et Alain Renais, Les statues meurent aussi, 1953. 35mm transféré au DVD, n/b, son, 30 min.

Sophie Nys, Lénine en pensant, 2005. 8mm transféré au vidéo, n/b, son, 6 min. 36 sec.

Anna Molska, Tanagram, 2006/2007. Vidéo, n/b, son, 5 min. 10 sec.

Zin Taylor, Sélections de la première saison de The Bakery of Blok. Vidéo, couleur, son, ca. 9 min.

Jos de Gruyter & Harald Thys, The Frigate, 2008. Vidéo, couleur, son, 19 min.

Durée totale: ca. 1 h (01:09:46)

Partager