Wiels | FR

OPEN SCHOOL - CLEA: Transgression, Intelligences and the Noosphere (EN)

Symposium
10 10 2020 11:00 18:00

Symposium

11:00 - 18:00

@ Open School

€ 10 / € 7

Partager
Clea open school cover website

Qu’est-ce que la recherche transdisciplinaire ? L’Intelligence Artificielle peut-elle soutenir la pensée créative ? Les extensions technologiques sont-elles en train de former une intelligence collective au niveau planétaire ? Entre la recherche scientifique, les sciences sociales et l’art, CLEA Open School propose une ample discussion qui défie les limites de la pensée.

Programme

11:00 – 13:00 PANEL 1

Transgression

Les limites sont des distinctions fondamentales que notre esprit utilise pour subdiviser

le monde en diverses parties, délimitant des systèmes avec des composantes, des propriétés et des règles claires. Transgresser les limites ne signifie pas seulement rompre de telles structures, mais aussi en créer de nouvelles et établir des potentialités que le système en place ne permettait pas. Ce panel se concentre sur la recherche transdisciplinaire et sa capacité de développer des outils pour remettre en question et transcender les limites établies tout en créant des cadres potentiellement plus efficaces.

Prof. Dr. Francis Heylighen (BE): cybernétiste, scientifique des systèmes, directeur de CLEA

Dr. Karin Verelst (BE): historienne et philosophe des sciences

Dr. Marta Lenartowicz (BE/PL): linguiste et sociologue

Modéré par Stan Bundervoet (BE): chercheur en sciences sociales et musicien

PAUSE DÉJEUNER

13:30 – 15:30 PANEL 2

La noosphère

L’avènement du World Wide Web et de la mondialisation nous amène à nous interroger sur les limites qui séparent les humains des machines, les différents groupes sociaux, les cultures et les nations. Certains penseurs envisagent cette évolution comme une intégration transfrontalière dans un réseau géant de réflexion appelé la « noosphère ». Ce panel analyse et remet en question la formation d’une intelligence collective à l’échelle planétaire : un « cerveau global ».

Dr. Clément Vidal (FR): philosophe et cosmologiste

Dr. Cadell Last (CA): anthropologue et futurologue

Dr. Harry Halpin (US): ingénieur informatique et philosophe

Modéré par Katarina Petrović (NL/RS): artiste et chercheuse

Intelligence Artificielle et Intelligence Ouverte

Ce panel vise à dépasser la conception étriquée de l’Intelligence Artificielle en abordant la notion d’ « intelligence ouverte ». Cette « pensée fluide » est une forme de réflexion sans objectifs ou questionnements prédéfinis. L’IA traditionnelle est orientée vers la résolution de problèmes au sein d’un domaine « fermé » et bien défini. Mais l’intelligence naturelle ne connait pas de telles limites ; les pensées créatives s’organisent spontanément entre et à travers des personnes, des systèmes et des domaines. Les programmes d’IA peuvent-ils véhiculer une telle exploration ouverte ?

Prof. Dr. Ann Nowé (BE): mathématicienne, directrice du AI lab à la VUB

Dr. David Weinbaum (“Weaver”) (BE/IL): ingénieur informatique et philosophe

Dr. Kabir Veitas (BE/LT): ingénieure informatique

Modéré par Orion Maxted (NL/UK): régisseur théâtral « algorithmique »

PAUSE CAFÉ

16:00 – 18:00 PANEL 3

La noosphère

L’avènement du World Wide Web et de la mondialisation nous amène à nous interroger sur les limites qui séparent les humains des machines, les différents groupes sociaux, les cultures et les nations. Certains penseurs envisagent cette évolution comme une intégration transfrontalière dans un réseau géant de réflexion appelé la « noosphère ». Ce panel analyse et remet en question la formation d’une intelligence collective à l’échelle planétaire : un « cerveau global ».

Dr. Clément Vidal (FR): philosophe et cosmologiste

Dr. Cadell Last (CA): anthropologue et futurologue

Dr. Harry Halpin (US): ingénieur informatique et philosophe

Modéré par Katarina Petrović (NL/RS): artiste et chercheuse



WIELS respecte les mesures en matière de protection pour limiter la propagation de la COVID 19. L’événement aura lieu avec une capacité limitée. Il est demandé aux participants de garder une distance de sécurité de 1.5 m et de porter un masque et de désinfecter leur mains à l’entrée et la sortie des espaces.

Partager