Sara van der Heide

Résidence

Sara van der Heide (née en 1977 en Corée du Sud ; vit à Amsterdam) élabore ses œuvres d’art à très long terme. Sa pratique, dans laquelle temps, couleurs et des sujets tel que le sexe, la nation et l’histoire d’art sont au fond, se sert de plusieurs medias comme entre autres les performances, commissariats, aquarelles, dessins textuels, films, la lumière, le langage corporel et les foulards de soie. Ses interventions subtiles fonctionnent comme des prismes qui réfractent la lumière et rendre visible ce qui resteraient autrement invisible ou ce qui passe inaperçu par des motifs politiques. En plus, elle mit en doute la position dominante de la raison d’occident du vingt-neuvième siècle, les méthodes de classement subjectives et la pensée limitées des nations. Le travail artistique de van der Heide fait spécifiquement allusion à ce qui est invisible à la raison et recherche la possibilité de l’œuvre d’art comme moyen de liaison avec le monde immatériel et spirituel.       

Exhibitions/Performances/séances: Sara van der Heide a déjà exposé et fait des performances aux institutions suivantes : Stedelijk Museum, Amsterdam ; Van Abbemuseum, Eindhoven ; 1re Asia Biennale / 5ième Guangzhou Triennale, Guangzhou ; The School of Kyiv : Leipzig class. Seminar : Politics of Form, Part of the Kyiv biennale ; 19ième biennale de Sydney, Sydney ; 11ième Incheon Women Artists’ biennale, Incheon ; KIOSK, Gand ; M HKA, Anvers ; If You Can’t Dance, I Don’t Want to be Part of Your Revolution, various locations ; De Pont, Tilburg ; Fondazione Giuliani, Rome; De Appel, Amsterdam; Marres, Maastricht; Walker Art Center, Minneapolis; Temporary Gallery, Cologne; De Vleeshal, Middelburg; 44ième International Film Festival Rotterdam.

www.saravanderheide.nl
www.thegermanlibrarypyongyang.de
 
Avec le soutien de Mondriaan Fonds.