Christophe de Rohan Chabot

Résidence

"ne pas entendre l'exposition comme une situation limitée à un lieu clos (centrée sur elle-même), mais liée à une notion d'environnement(s). Situation de diffusion, réception, messages. Relation à éléments formats-informations… (format-support-interface).

Si l'information est relayée d'un format à un autre, en quoi change t-elle de l'un à l'autre? Peut-on considérer un artiste-son nom, comme un format, un signe, un logo ? S'agit-il d'une interface ? Jusqu'à quel point un artiste peut-il être considéré comme une valeur ? Quand devient-il une signature ? Même question pour un lieu d'art…

Si on entend qu'un travail prend forme à partir d'un champs de préoccupations communes, si je produis un travail (associé à une impulsion personnelle), il ne s'agirait pas simplement du mien, mais le résultat (à travers un ensemble de dimensions multiples) d'un processus collectif…

Christophe de Rohan Chabot (né en 1986 en France) vit et travaille à Bruxelles et Berlin.

http://www.chezneon.fr/

http://thisisexile.com/exhibitions/ausstellung-61/

http://www.aqnb.com/2015/07/06/25-06-4-07-15exhibition-informationmi-groundfloor-attic-reviewed/

http://www.autocenter-art.de/exhibitions/program/about-vaginal-davis-pizza-suicide-club-autocenter-and-more/