Stan Douglas : Interregnum

À propos de cette exposition

L’artiste canadien Stan Douglas (°1960) est reconnu pour ses installations vidéos caractérisées par des mises en scène et des effets de montage élaborés autour des utopies perdues du XXe siècle. Pour son exposition au WIELS, l’artiste présente pour la première fois une installation composée de six écrans, The Secret Agent. En parallèle à cette nouvelle pièce, avec laquelle il poursuit ses recherches sur l’histoire d’après-guerre ainsi que sur le film noir, sa vidéo récente Luanda-Kinshasa (2013) met en lumière son intérêt pour la musique et le pseudo documentaire, et nous captive avec une séquence filmée dans l’intimité d’un groupe de musiciens envoutés par l’ambiance d’un studio d’enregistrement.

Ces dernières années, la photographie a pris une place de plus en plus importante dans le travail de l’artiste canadien. L’exposition présente une sélection récente de ses tirages grand format qui, à la différence de ses premières photographies documentaires, explorent maintenant des sujets historiques, comme les mouvements d’émancipation avec l’exemple de Vancouver, sa ville natale, dans Crowds and Riots (2008), ou les phénomènes culturels comme la musique disco dans Disco Angola (2012). Pour Midcentury Studio (2010-2011), l’artiste se glisse dans la peau d’un photographe documentaire fictif pour décrire la ville de Vancouver pendant les années suivant la Seconde Guerre mondiale. Douglas choisit soigneusement les acteurs, les costumes et les accessoires et utilise les pratiques de production de l’industrie cinématographique.

Dernièrement, l’artiste s’est essayé à la production théâtrale avec Helen Lawrence (2014), qui sera présentée à deSingel Anvers le 29, 30 et 31 octobre en parallèle de l’exposition. La performance des acteurs sera simultanément capturée sur scène et transformée en données informatiques. 

En collaboration avec le Carré d'Art (Nîmes), Haus der Kunst (Munich), Kunsthal Charlottenburg (Copenhague), Fruitmarket Gallery (Edimbourg), le Musée d'Art Moderne Irlandais (Dublin) et le Musée Berardo (Lisbonne).

Avec le soutien de David Zwirner, New York / Londres, et Victoria Miro, Londres.

Le livre The Secret Agent, publié par Ludion et avec des essais de Eric de Bruyn, Seamus Kealy et Jason Smith, accompagnera l'exposition. Avec plus de 200 illustrations en des matériaux d'archives.

Commissaire de l'exposition : Dirk Snauwaert

Stan Douglas 
Interregnum
09.10.2015 - 10.01.2016
Vernissage : 08.10.2015, précédé par une conversation entre l'artiste et Dirk Snauwaert à 18h30 précises.