Eeva-Mari Haikala: The Only Happiness I Know Is Sad Happy

À propos de cet événement

Les forces qui nous rendent humains se laissent difficilement circonscrire. Dans cette exposition, Eeva-Mari Haikala s'intéresse aux tentatives de visualisation du temps, de la mémoire, du désir et de l'immobilité à travers la photographie. Durant le vernissage, l'espace par ailleurs si calme sera inondée de mouvements. L'artiste invite quatre autres interprètes à se livrer à une danse libre et exubérante, un voyage très personnel auquel assiste alors le public. La question qui guide ce travail est tirée de l'écriture autobiographique de Virginia Woolf: « Qui est la personne à qui tout cela arrive? »

Eeva-Mari Haikala, en résidence au WIELS en 2015, est une artiste visuelle finlandaise. Elle travaille avec différents médias comme la vidéo, la photographie, la performance, le son et l'installation, souvent en référence au théâtre et à l'histoire de l'art. Les œuvres de Haikala ont été présentées dans de multiples expositions individuelles et collectives depuis le début des années 2000, et ce tant en Finlande qu'à l'étranger. Elle a récemment obtenu un titre de docteur avec sa thèse Tentative de représentation de la peinture et du silence dans les pratiques artistiques autobiographiques. réalisée dans le Département de théâtre et de performance de l'Université de Roehampton, à Londres. Parallèlement à sa pratique artistique, Haikala écrit comme free-lance sur l'art contemporain, la culture visuelle et les arts vivants.

Cette performance a été créée avec le soutien artistique de Thomas Dupal. Dansée par : Thomas Dupal, Meri Pajunpää, Hugo Mega, Jack Vincent, Eeva-Mari Haikala. L'exposition est soutenue par l'Institut culturel finlandais pour le Benelux, le Centre de promotion des arts en Finlande et la Fondation culturelle finlandaise.

WIELS Project Room
17.12.2016 – 08.01.2017
Mardi – dimanche, 14:00–18:00
Vernissage 16.12.2016, 18:00–21:00

Le même soir s'ouvre l'exposition de Christophe de Rohan Chabot à Rectangle.