Benjamin Installé : Sgraffito

À propos de cet événement

« Maintenant, Seigneur, écoute ce chuchotement chevrotant qui monte hors de cette petite cellule de ma basilique et conseille-moi. Mes serviteurs m’ont apporté d’étranges nouvelles depuis les pays de Flandres et d’Allemagne jusqu’aux villes de Marseille et de Gênes. Des sectes ignorées vont naître. On a vu courir par les cités des femmes nues qui ne parlaient point. Ces muettes impudiques désignaient le ciel. Plusieurs fous ont prêché la ruine sur les places. Les ermites et les clercs errants sont pleins de rumeurs. Et je ne sais par quel sortilège plus de sept mille enfants ont été attirés hors des maisons. Ils sont sept mille sur la route portant la croix et le bourdon. Ils n’ont point à manger ; ils n’ont point d’armes ; ils sont incapables et ils nous font honte. Ils sont ignorants de toute véritable religion. Mes serviteurs les ont interrogés. Ils répondent qu’ils vont à Jérusalem pour conquérir la Terre sainte. Mes serviteurs leur ont dit qu’ils ne pourraient traverser la mer. Ils ont répondu que la mer se séparerait et se dessécherait pour les laisser passer. Les bons parents, pieux et sages, s’efforcent de les retenir. Ils brisent les verrous pendant la nuit et franchissent les murailles. Beaucoup sont fils de nobles et de courtisanes. C’est grand-pitié. Seigneur, tous ces innocents seront livrés aux naufrages […]. » 

– Marcel Schwob, La Croisade des enfants, 1896.

Benjamin Installé (°1990), artiste en résidence au WIELS en 2015, vit et travaille à Bruxelles. Dans sa présentation à la Project Room, il explore les espaces du tableau et de l’installation en conjuguant l’usage d’un vocabulaire pictural élémentaire avec des procédures d’élaboration de l’image plus conceptuelles et narratives.

Il s’intéresse, entre autres, aux fonctions hiérarchiques et expressives exercées par le motif dans l’image peinte, aux mécanismes perceptifs permettant l’identification, aux différences essentielles séparant les sciences de la géographie et de la topographie ou aux significations métaphysiques des encoches, des taches et des signes. 

WIELS Project Room
14.05 – 22.05.2016
Mardi – dimanche, 14:00 – 18:00
Vernissage : 13.05.2016, 18:00 – 21:00