Annelies Vaneycken : The Return of O.

À propos de cet événement

Les voyages jouent une rôle prédominant dans le travail de Vaneycken. L’artiste se concentre sur des problèmes ou des conflits de cultures bien particulières et les porte aux yeux de tous.
Les conflits sont très forts quand ils affectent physiquement le quotidien, particulièrement lorsqu’ils sont en contact direct avec les habitants locaux des zones de conflits. C’est dans ce sens que ses voyages l’ont emmené des favelas du Brésil jusqu’aux communautés pastorales des Pyrénées.
Mais comment faire si voyager devient temporairement impossible ? Comment peut-il exister un accord significatif entre les informations que l’on a et les épreuves que l’on traverse ? L'artiste explore le conflit qu’il existe entre le train-train de la vie quotidienne, la rapidité, la tranquillité, l'immobilité et la faim perpétuelle pour l'innovation et le progrès, sur la base des voyages qu'elle a réalisés lors des dix dernières années. Elle établit un parallèle avec Ulysse qui, après avoir participé à la guerre de Troie, a connu un long périple. Un voyage plein d'aventures qui l’a rendu plus humain. Comment le voyage affecte-t-il autant une personne ?
Dans son livre, l’artiste essaye de combiner un certain nombre de systèmes d’ordre et tente de comprendre en quoi, et dans quelle mesure, ses voyages d'enfance ont pu la former. Par ce moyen, elle essaye de comprendre pourquoi le voyage est si important dans sa pratique artistique et, par là, comment pourra-t-elle s’en approcher quand elle aura cessé de voyager, temporairement ou autrement.
 
Ce projet a été réalisé lors d’une résidence au FLACC, Genk (Belgique).

Ouverture : 4 juin (18h )