Guilmot & Coussement: Permeable Cabinet

À propos de cet événement

Audiences usually get to hear their music in such a formalised, highly structured way, that when it is unformalised, it sounds incoherent to them. Most music organisational devices are about taming what seems to me to be the natural unruliness of music. I mean it is not just about packaging, it is about taming. And this might be how music becomes acceptable. But if you work outside those structures, then I suppose it makes sense that people who rely on those structures, can't tell what the hell is going on.
Extrait d'une interview de Derek Bailey, août 1996

L'artiste en résidence au WIELS Nathalie Guilmot et l'artiste Yves Coussement développent chacun leur propre langage, mais ont décidé de collaborer sous le nom de
Guilmot & Coussement, répondant ainsi à un désir d'aller plus loin, d'utiliser deux voix afin de afin de créer une nouvelle forme de musicalité, au sein de laquelle expérimentation et improvisation jouent un rôle essentiel.

Bien que leurs travaux individuels diffèrent formellement, les deux artistes partagent une même pratique méticuleuse et une intensité métaphysique. A travers leur collaboration, Guilmot & Coussement cherchent à atteindre une symbiose et à créer une sorte de vibration qui transgresserait les limites en termes de formes et de contenus, pour bâtir un pont entre conscient et subconscient.

Guilmot & Coussement laissent ainsi entendre qu'il est possible de dépasser les frontières, de partager un même territoire et de travailler conjointement sans faire de compromis. Les artistes témoignent ainsi de leur volonté de se positionner en tant qu'individus venant de deux communautés belges distinctes, mais agissant individuellement et collectivement à partir de la position centrale qu'occupe Bruxelles.