Programme de films autour de 'Multiple Transmissions: Art in the Afropolitan Age'

À propos de cet événement
Book now

La séance propose un ensemble de films courts réalisés par des artistes qui déploient un langage cinématographique innovant et s'alignent aux thématiques abordées dans l'exposition Multiple Transmissions: Art in the Afropolitan Age.

Ces visions réinventent le passé et le futur, transcendant souvent l'espace-temps et défiant les frontières mentales ou physique. Les artistes déploient ainsi des stratégies d'existence ou de survivance de l'expérience africaine, multiple et complexe.

Référence d'une écriture visionnaire des cinémas africains, Touki Bouki clôture la séance de projection. Ce film légendaire annonce la poésie et l'esthétique surréaliste et futuriste, présentes dans la série de courts-métrages.

Pour moi, le cinéma c'est comme une grand-mère qui veut qu’à chaque fois on commence l’histoire d’une autre façon. Plutôt que commencer par "il était une fois", il doit être possible de dire : "Demain, il sera une fois..."

(Djibril Diop Mambéty, dans le film « La grammaire de grand-mère » de Jean-Pierre Bekolo, 1996)

Programme compilé par Rosa Spaliviero (curatrice indépendante)

25.05.2019, 15:30-18:00
WIELS Auditorium
En français
Inclus dans le ticket d'entrée ou €5
Sur réservation

Programme :

Théâtre Urbain, Nelson Makengo, DR Congo, 2017, 12 min. 53 sec.

Trotation, Jean Katambayi, DR Congo, 2014, 1 min. 41 sec.

Polyphedra (2016), To : The Moon (2014), Spin (2013), de Pamela Phatshimo Sunstrum, 10 min.

Peau de chagrin, bleu de nuit, Baloji, Belgium/DR Congo, 2018, 9 min. 50 sec.

Zombies, Baloji, Belgium/DR Congo, 2019, 14 min. 50 sec.

Touki Bouki, Djibril Diop Mambéty, Sénégal, 1973, 95 min.