Teresa Cos: UU

À propos de cet événement

"D’innombrables personnes meurent chaque jour, pourtant ceux qui demeurent vivent comme s’ils étaient immortels "*

Teresa Cos présente une installation conçue au cours de sa résidence d’un an au WIELS en 2017. L’œuvre prend la forme d’un montage de vidéos, de fragments de musiques improvisées et d’enregistrements audio trouvés, visant à établir un parallèle entre l’instabilité du désir humains et le temps historique dans lequel la vie se déploie.

L'artiste combine des images d’archive à des vidéos qu'elle a filmées dans des séquences où les rencontres avec des institutions politiques, des foules dansantes, des monologues intimes et des memento mori, étirent et retractent notre perception de la distance et de la proximité.

Les fragments sonores utilisés par l'artiste contribuent à ce système et proviennent de sa propre archive de compositions improvisées basées sur la répétition de voix, de percussions et de guitare. Elle joue ainsi avec l’idée de répétition mécanique qu'elle construit tout autant qu’elle perturbe.

* Fragment du troisème chapitre du Mahābhārata, tel que cité par Carlo Rovelli dans L’ordine del tempo, Adelphi, 2017

UU: Two-channel full HD video, colour, sound, 20 min, 2017

WIELS Project Room

07.12.2017 - 20.12.2017 
Mardi – dimanche, 14:00–18:00

Vernissage : 06.12.2017, 18:00 - 21:00


En complément de cette présentation, Teresa Cos réalisera une performance sonore avec Graham Kelly aux ateliers claus le samedi 09.12.2017, dans le cadre d'une soirée organisée par S M O G.